Peintre

Nasser Al-Aswadi

Nasser Al-Aswadi est né au Yémen en 1978. Diplômé d’architecture, il présente ses travaux pour la première fois en 2001 à Sanaa , avant de partir pour la France.
Depuis 2008, il se partage entre le Yémen et la France.

Il est connu pour ses palimpsestes picturaux.
Sur une surface constituée d’une texture de calligraphies faisant le plus souvent référence aux contes et légendes de l’Arabie mythique, il découpe, en petits triangles, des fragments de parchemins où les mots sont devenus des signes visuels. Il les assemble et les stratifie en autant de formes centrées : cercle, carré, rectangle, pyramide, etc.

Ses couleurs toujours raffinées font référence aux massifs montagneux de la Hugariyya, au sable, au papier, à l’encre indélébile qui ont permis le tracé d’une écriture à la fois ornementale et symbolique.

Vision artistique

Une évasion hors du temps

Nasser Al Aswadi peint comme s’écrit la haute poésie. L’esprit en quête de ce qu’il pressent, les yeux ouverts sur ce qui relie l’ici-bas et l’au-delà, la main patiente qui trace et qui structure.

Il capte le plus souvent en noir et blanc le graphe rythmique du trait et la scansion ondulatoire de la lumière qui diffuse la lettre non plus prise dans sa signification littérale mais dans le flux de sensation et d’émotion extatique qui s’en dégage.

L’œuvre, la toile-parchemin, résiste à l’effacement du temps en captant la matière-lumière de l’immémorial au bénéfice d’une célébration du présent et d’un chant cosmique où la géographie, l’histoire, l’humain, la poésie et le sacré se conjuguent.

J’emprunte aux parchemins enfouis dans chaque maison, dans chaque porte, dans chaque meuble du Yémen pour les porter vers la lumière et vers l’œil contemporain.

Nasser Al-Aswadi