M

At sit eleifend efficiendi, utroque forensibus vel eu. Eros mandamus ad nam. Ad natum virtute pro, dicit scripserit nec cu et qui dicat.

Follow me:
Tw        Be        Fb        Pin

Image Alt

Christophe Drochon

Christophe Drochon

Christophe Drochon

Né en France dans la région parisienne en 1963, Christophe Drochon n’était pas particulièrement destiné à devenir artiste peintre. Partagé entre sa région natale et le bord de l’océan dans le sud-ouest de la France, il a passé son enfance sans vraiment avoir de réel contact avec la faune sauvage, mais se montrait très sensible aux spectacles et aux couleurs que lui offrait la nature. Christophe Drochon se souvient qu’un jour, une institutrice de maternelle affirma à sa mère, en sa présence, qu’il ne serait jamais bon en dessin. Pourtant, selon ses enseignants, et durant toute sa scolarité, il a toujours été attentif et appliqué dans cette discipline.

 

Pour ses études secondaires en arts graphiques et pour celles de sa soeur aînée, ses parents s’installèrent à proximité du parc zoologique de Vincennes, près de Paris. Christophe Drochon en a été un fervant visiteur, durant plusieurs années, il y a appris à observer plus attentivement les animaux, et pense avoir ressenti à travers leurs regards, des aspects émotionnels, intellectuels, et spirituels particuliers qui l’amènent à reconsidérer totalement l’homme et sa réelle place dans l’existence.

 

Dans ses oeuvres Christophe Drochon essaie de répondre aux multiples questions universelles qu’il se pose chaque jour de son existence. Peu conventionnel, dans le domaine de l’art animalier, il ne cherche en aucune façon la forme d’une expression scientifique ou la volonté d’une approche exclusivement naturaliste. Même si la technique est hyperréaliste et intéresse aussi les amoureux de la nature, dont Christophe Drochon fait partie, les animaux qu’il présente dans ses oeuvres ne sont que des vecteurs. Même s’il a aussi du plaisir à peindre des images purement esthétiques, sa démarche est essentiellement intellectuelle. L’animal et les décors sont utilisés la plupart du temps comme symboliques pour exprimer ses idées, illustrer des évènements émouvants de sa vie personnelle. A travers sa peinture, Christophe Drochon espère aussi, sensibiliser le public sur la précarité du monde. Par les différentes représentations des yeux d’animaux en gros plans, il nous offre une vue inhabituelle et surprenante, nous permettant, le temps d’un regard, d’entrevoir l’âme du monde animal, et donc de mieux nous comprendre nous-mêmes.

 

Exposition : Wild Walls