Femme Sculpteur

Bénédicte Dubart

Profondément autobiographique, l’œuvre de Bénédicte Dubart fait appel aux sentiments de chacun, face à la détresse, l’adversité, la joie et l’amour.

Loin de se fondre dans l’idée artistique étrange et chaotique qui domine cette fin de siècle, l’artiste refuse la provocation pour la provocation, l’innovation pour l’innovation, qui lui paraissent des postures trop confortables, elle se réclame des idées des grands Maîtres : Michel Ange, Carpeaux, Rodin et Rodin, Bourdèle, Maillol qui l’ont précédée dans la force, l’énergie du mouvement et l’harmonie du tout.

Après dix années d’apprentissage aux techniques nécessaires et ardues de la sculpture figurative, elle se laisse chaque jour et chaque nuit guider par l’énergie du ciel. Quand l’art semble devenir un produit culturel, Bénédicte Dubart donne son temps sans compter.

Œuvre commentée

Aquavidad

Pour Aquavidad, je voulais évoquer cette fameuse idée de "lâcher-prise" dont on parle souvent. Cette façon de se laisser porter par le fleuve de la vie. Je voulais l'exprimer à travers ce corps d'homme et de femme.

J'ai décidé de faire poser mes modèles dans une piscine. Je les ai fait descendre sous l'eau et j'ai regardé avec eux comment l'un pouvait accueillir l'autre, comme en apesanteur, en légèreté, en lâcher-prise.

- Bénédicte Dubart

Agrippée à la terre, l’ongle et l’âme en sang, l’artiste troue la matière et lui fait un enfant.

Françoise Vandenbusch

Œuvre commentée

Contigo II

Contigo, c'est "avec toi quoi qu'il arrive" ; dans la joie ou la détresse, dans la santé ou les moments difficiles.
C'est un élan qui nous aimante l'un à l'autre.

- Bénédicte Dubart