Giorgio Tentolini

Giorgio Tentolini

Giorgio Tentolini

Giorgio Tentolini est né en 1978 à Casalmaggiore, dans la province de Crémone. Il est formé aux arts graphiques à l’Istituto d’Arte Paolo Toschi à Parme, puis au design à l’Università del Progetto de Reggio Emilia.

Consultant graphique à son compte depuis 2009, il participe à de nombreux projets graphiques pour la maison de mode MaxMara, également en tant que photographe.

Son œuvre est imprégnée d’esthétique photographique, qu’il transcende dans un travail sur le réseau, dans son acception la plus noble. A ce titre, deux matériaux ont trouvé grâce à ses yeux : le fil de fer tressé et maillé et le tulle. De leur délicate entremise il sculpte les beautés d’aujourd’hui et d’hier, en une empreinte de tradition vivante.

Lire plus

Un questionnement contemporain sur le Beau

Immédiatemment visible ou pas, tout ce qu’il façonne est empreint de culture classique, gréco-latine, dont il en revendique à raison l’héritage. C’est dans cette perspective que Giorgio Tentolini n’hésite pas à renvoyer au mythe du peintre Zeuxis et des cinq Crotoniates, sa série de portraits en fait montre. Précisément, il continue le mythe ne semblant pas se vouloir en nouveau Zeuxis, davantage en explorateur de la beauté et des formes.

Dans la lignée des pensées occidentales, son œuvre constitue un petit fragment d’exégèse pseudo-platonicienne, une entité dans la multiplicité de l’Un artistique. Il se pousse à questionner le Beau, en ce que la recherche de la manufacture du Beau par l’artiste est, peut-être, l’acceptation de fait du principe aristotélicien de l’élévation par la réunion. Il est « l’abeille qui fait son miel de mille fleurs ».

Maillage et stratification du fer

Giorgio Tentolini sculpte la maille de fer, aussi le tulle, et si son travail joue bien sur les trois dimensions habituelles, l’une d’elles prend le pas sur les autres : la profondeur. Il fait varier le nombre de couches et crée la profondeur du sujet suggérant à la fois l’approche et le recul, qui ne forment qu’un, mêlés entre objet et sujet.

Giorgio est artisan autant qu’artiste, il conçoit une cotte qui protège le sujet mais le reflète. Dans le reflet sont les strates, couches qui composent l’image de soi, voire le Soi. Ce quelque chose de virtuel dans la photographie appelle une vision très contemporaine, nécessairement partielle, d’une forme mimétique, d’analogie avec la formule de Critias : « tout ce que nous disons est nécessairement d’une certaine manière une mimèsis et une image ».

La profondeur du regard en réflexion

Dès ses premières séries en mailles de fer tressées – Elementi per una teoria della jeune fille en tête – Giorgio Tentolini amorce une réflexion sur la société de consommation. Si le thème est loin d’être nouveau, l’approche de Giorgio Tentolini dans chacune de ses séries est résolument originale : il veut matérialiser une forme d’expérimentation sur la construction du regard et de l’image de l’individu. Le sujet de mailles, par la profonde stratification de son regard, exprime toutes les difficultés à percevoir la personne réelle. Celle-ci est pensée comme tributaire, parfois prisonnière, de l’image, de son traitement dans notre monde contemporain.

La sculpture de Giorgio Tentolini est bien la continuation de son travail photographique, une manière d’interpréter, avec davantage de profondeur, l’image numérique. Il donne corps à la virtualité, ainsi le reflet de Narcisse dans le miroir des eaux pour que nous y reconnaissions tout à la fois altérité et le dépassement du corps.

Séries et alternance des regards

Le regard est parfois à chercher ailleurs, à travers les yeux fermés et l’absence de regard direct dans la série In too deep. Ailleurs, par certains maillages, les espaces impersonnels d’intérieurs et extérieurs contemporains, il a voulu représenter sa propre aliénation. Même certains de ses antiques – son Apollon du Belvédère est le plus frappant – s’inscrivent dans cette esthétique. Dans Pagan Poetry, plus que dans toute autre, il attache au portrait, en fait le portrait de statuaire antique, les deux dimensions presque inhérentes au travail artistique. Il crée une nouvelle forme, également une forme de l’esprit. C’est alors le regard de la Vénus d’Ille qu’on croise.

EXCLUSIVITE JEUX OLYMPIQUES PARIS 2024

Muhammad Ali
Fils de fer maillés noirs sur fond blanc
85 x 125 cm

Marjorie Gestring
Fils de fer maillés noirs sur fond blanc
125 x 85 cm

Discobolus
Fils de fer maillés sur fond blanc
175 x 95 cm avec cadre

Black Power 1968
Fils de fer maillés noirs sur fond blanc
125 x 85 cm

LA COLLECTION PERMANENTE

In Too Deep – Algor. 221318
Fils de fer maillés bleus sur fond blanc
85 x 85 cm avec cadre

Xiu
Fils de fer maillés verts sur fond blanc
95 x 95 cm avec cadre

Apollo de Belvedere
Fils de fer maillés noirs sur fond blanc
105 x 105 cm avec cadre

Dyan
Fils de fer maillés cuivre sur fond blanc
115 x 85 cm avec cadre

No One 361384
Fils de fer maillés verts et noirs sur fond blanc
110 x 110 cm avec cadre

No One 431325
Fils de fer maillés verts et roses sur fond blanc
110 x 110 cm avec cadre

BB
Fils de fer maillés roses sur fond blanc et rose
110 x 110 cm avec cadre

Jiè
Fils de fer maillés noirs sur fond blanc
110 x 110 cm avec cadre

Britt
Fils de fer maillés sur fond blanc
105 x 105 cm

Daris
Fils de fer maillés sur fond blanc
105 x 105 cm

Tracy
Fils de fer maillés bleus sur fond blanc
115 x 115 cm avec cadre

Venere
Fils de fer maillés noirs sur fond vert et brun
115 x 115 cm avec cadre

Filtro 10136
Fils de fer maillés sur fond blanc
140 x 100 cm avec cadre

Filtro 95025
Fils de fer maillés sur fond blanc
140 x 100 cm avec cadre

Filtro 45734
Fils de fer maillés sur fond blanc
140 x 100 cm avec cadre

In Too Deep – Algor. 761341
Fils de fer maillés bruns sur fond blanc
150 x 120 cm avec cadre

Anna
Fils de fer maillés sur fond noir
140 x 70 cm avec cadre

Venere Landolina
Fils de fer maillés violets sur fond blanc
175 x 95 cm avec cadre

EXPOSITIONS

2021 · New Age of Classics

VIDEOS

CONTACTEZ-NOUS

La Galerie Montmartre

ou sur rendez-vous